Je participe
Dernière édition
Archives
Abonnement
Cotisation
Agenda

Vous organisez une activité publique à Bousval? Faites-le nous savoir.
Nous la publierons dans l'agenda du site.


Dimanche 27/08 au dimanche 10/09
Exposition "Environnement et histoire"

Dimanche 10/09
Journées du patrimoine

Dimanche 10/09
Dimanche ludique

Dimanche 17/09
Table de jardinage

Mercredi 20/09
Collecte de sang

Dimanche 24/09
Dîner du Comité Tour Saint-Barthélemy

Dimanche 01/10 ou 08/10
Promenade champignons

Vendredi 06/10
Corrida

Dimanche 08/10
Dimanche ludique

Dimanche 15/10
Table de jardinage

Samedi 21/10 et dimanche 22/10
Arrachage des betteraves

Dimanche 29/10
Echange et don de plantes

Pour les activités déjà prévues les mois suivants, voir éventuellement sous l'onglet "Agenda" en page d'accueil
Raccourcis
Try-au-Chêne 1608-2008
  • Page principale
  • Concours photo
  •  


    Les anciens fours verriers | Les anciens moulins | Les anciennes forges | Les Sources de Bousval |

    La filature Breuer et l'après | La distillerie Debroux | La papeterie Debroux | Le complexe industriel de

    Noirhat
    | La fonderie Jérôme


    La papeterie Debroux Voir également Photos

    En 1845, à Noirhat, on construisit un laminoir à plomb qui devint forge à fer puis filature en 1855.

    En 1858, Jean-Baptiste De Broux, bourgmestre de Limal, la convertit en fabrique de papier continu d’une capacité journalière de 1200 kg. Elle était activée par une roue hydraulique.

    Avant 1914, la papeterie De Broux occupait une cinquantaine de personnes travaillant en 2 équipes se relayant toutes les 12 heures pour faire tourner l’usine en continu.
    Elle ne fabriquait que du papier blanc et principalement du parchemin.

    En 1924, la papeterie changea de propriétaire et devint la S.A. Papeterie Delcroix qui occupa 44 personnes et cessa ses activités en 1937.

    En 1943, Mr De Broux relança à proximité une nouvelle papeterie De Broux, dite « cahietterie » qui occupera 37 personnes.

    Les anciens bâtiments de la papeterie Delcroix, abritèrent dès 1947 les Maroquineries et Chamoiseries bruxelloises ; en 1955 celles-ci occupaient 63 personnes.

    En savoir plus : les personnages dont le nom est cité font l’objet d’une notice dans le « Grand dictionnaire de Genappe », Gaston Braive, Annales historiques des régions de Genappe, Nivelles et Wavre.

     

    Copyright © 2007-2016 - Les Amis de Bousval asbl - rue du Château 41