Je participe
Dernière édition
Archives
Abonnement
Cotisation
Agenda

Vous organisez une activité publique à Bousval? Faites-le nous savoir.
Nous la publierons dans l'agenda du site.


Dimanche 27/08 au dimanche 10/09
Exposition "Environnement et histoire"

Dimanche 10/09
Journées du patrimoine

Dimanche 10/09
Dimanche ludique

Dimanche 17/09
Table de jardinage

Mercredi 20/09
Collecte de sang

Dimanche 24/09
Dîner du Comité Tour Saint-Barthélemy

Dimanche 01/10 ou 08/10
Promenade champignons

Vendredi 06/10
Corrida

Dimanche 08/10
Dimanche ludique

Dimanche 15/10
Table de jardinage

Samedi 21/10 et dimanche 22/10
Arrachage des betteraves

Dimanche 29/10
Echange et don de plantes

Pour les activités déjà prévues les mois suivants, voir éventuellement sous l'onglet "Agenda" en page d'accueil
Raccourcis
Try-au-Chêne 1608-2008
  • Page principale
  • Concours photo
  •  


    Les anciens fours verriers | Les anciens moulins | Les anciennes forges | Les Sources de Bousval |

    La filature Breuer et l'après | La distillerie Debroux | La papeterie Debroux | Le complexe industriel de

    Noirhat
    | La fonderie Jérôme


    Les anciens fours verriers (XVIe)

    Vers 1515, le fond du Sclage vit s’implanter des fours à verre.
    La proximité de gisements de bois, de fougères et de sable gris de bonne qualité explique le choix de cette implantation.
    Le bois était nécessaire pour alimenter le foyer, le sable servait de matière première et la fougère fournissait la potasse.

    Ces fours étaient la propriété d'un certain Rémy de Ferrier (seigneur de Moriensart) ou de Martin de Ferry, enterré à Bousval en 1519.

    En 1954, on retrouvait encore, à une cinquantaine de mètres à gauche du chemin qui se dirige vers le Cala au bout de la rue Bruyère d’Elvigne, des briques des anciens fours, dont une face était glacée par les coulées de verre.
    Des crasses, des résidus, avec inclusion de charbon de bois, de verre à vitre, et des larmes de verre ne laissent aucun doute sur la nature de ces vestiges d’une époque lointaine.
    La coloration verte du verre est due à l’utilisation d’un sulfate de soude dont la provenance n’est pas connue.

    Ce site verrier serait parmi les plus anciens sites verriers connus de Belgique !

    En savoir plus : les personnages dont le nom est cité font l’objet d’une notice dans le « Grand dictionnaire de Genappe », Gaston Braive, Annales historiques des régions de Genappe, Nivelles et Wavre.

     

    Copyright © 2007-2016 - Les Amis de Bousval asbl - rue du Château 41