Je participe
Dernière édition
Archives
Abonnement
Cotisation
Agenda

Vous organisez une activité publique à Bousval? Faites-le nous savoir.
Nous la publierons dans l'agenda du site.


Samedi 24/06
Fancy-fair de l'école Sainte-Marie

Samedi 24 & dimanche 25/06
Ferme ouverte

Juillet
Concours façades fleuries

Dimanche 02/07
Marche ADEPS

Dimanche 02/07
Messe en plein air

Lundi 03 au vendredi 07/07
Stages de vacances

Dimanche 16/07
Table de jardinage

Pour les activités déjà prévues les mois suivants, voir éventuellement sous l'onglet "Agenda" en page d'accueil
Raccourcis
Try-au-Chêne 1608-2008
  • Page principale
  • Concours photo
  •  


    Les anciens fours verriers | Les anciens moulins | Les anciennes forges | Les Sources de Bousval |

    La filature Breuer et l'après | La distillerie Debroux | La papeterie Debroux | Le complexe industriel de

    Noirhat
    | La fonderie Jérôme


    Le complexe industriel de Noirhat

    Le point de départ en 1797 est un moulin à papier gris, actionné par une roue hydraulique et transformé en 1835 en filature ainsi qu’une forge.
    Ensuite, une papeterie s’installa en 1838-1921 .

    En 1868, ce complexe industriel comprenait déjà :

  • la maison du directeur-gérant,une écurie, des remises,
  • des magasins,
  • l’ancienne filature,
  • une collerie,
  • des bâtiments pour les chaudières à lessiver,
  • plusieurs moulins,
  • la place des machines,
  • la salle de la production en continu ,
  • la salle d’apprêt, les bureaux, une forge,
  • l’atelier de menuiserie, des hangars,
  • la grande retenue d’eau avec filtre,
  • le raccordement au chemin de fer,
  • une maison de contremaître,
  • la maison du concierge avec dépendances,
  • des jardins et des prés,
  • un gazomètre (établi en 1862)
  • la maison édifiée par Emile De Broux sur l’ancien cours de la Dyle près du pont de Noirhat.

  • En 1889, la papeterie qui avait dès avant 1868 un raccordement au chemin de fer, est cette fois reliée à la gare de Noirhat par une ligne privée enjambant la Dyle.
    La traction s’y effectuait à cheval.
    En 1903 s’y sont ajoutés:

  • une parcheminerie,
  • un magasin à chiffons,
  • un atelier de menuiserie
  • un atelier de réparations des machines mécaniques
  • .
    Pendant la guerre de 1914-1918, elle doit fermer ses portes mais la distillerie continue à se développer.

    Les papeteries cessèrent toutes activités en 1924.
    Les papeteries Delcroix maintinrent une certaine activité jusqu’en 1937.

    Il y eut encore la maroquinerie, chamoiseries, Bruxelloises établies depuis 1940-41 dont la production ne commence qu’en 1946 dans les anciens bâtiments de la papeterie Delcroix.

    En 1956, les Ateliers de Noirhat (fabrication de poêle) occupent 6 ouvriers.

    Près de la gare, une scierie est en activité de 1923 à 1940.

    Le site sur lequel la maroquinerie était installée se trouve à Noirhat en face des étangs, entre la chaussée et la Dyle.
    A cet endroit, de nombreuses industries furent en activité depuis 1845.

    Les derniers vestiges des bâtiments anciens abritent en 1978 les dépôts du chauffagiste Berthels J.P. (178 Av. des combattants), qui occupe plusieurs ouvriers.

     

    Copyright © 2007-2016 - Les Amis de Bousval asbl - rue du Château 41